Mini transat : fin de la première étape!

Bonjour à tous,

Quelques jours se sont écoulés depuis mon arrivée de la 1è étape de la Mini Transat.
J’ai passé la ligne d’arrivée après 10 jours 8h 47mn en course, à la 7è place dans la catégorie des bateaux de série sur 56 concurrents.
Cette 1è étape a été longue du fait d’une situation météorologique très compliquée entre les iles de Madères et les côtes Marocaines. J’y reviendrai.
La sortie du port des chalutiers de La Rochelle a été très émouvant, avec beaucoup de public sur les quais et les « au revoir » avec la famille et les amis.
Le départ s’est déroulé dans des conditions humides mais la situation est rapidement devenue agréable pour traverser le Golf de Gascogne, 1er passage clé de la course.
Nous avons ensuite attaqué le passage du Cap Finistère au nord ouest de l’Espagne avec des conditions ventées ainsi qu’une mer très difficile. Sur cette portion de course, 3 bateaux ont démâté. Mon bateau s’est très bien comporté sur cette partie de la course ; j’ai pu attaquer dans de bonne conditions.
La descente le long des côtes portugaises a été plus tranquille jusqu’à la latitude de Madère.
Le passage au sud a été totalement bloqué par 2 dépressions peu actives (peu de vent) et stagnantes. Cette situation est atypique et a créé ce qu’on appelle une rupture des alizés portugais. Nous avons été bloqués pendant plusieurs heures, plusieurs jours. Avec des vitesses moyennes très faibles et peu de progression vers les Iles de Canaries. J’ai, par exemple, parcouru 4 milles nautiques en 10 heures…
La sortie de cette zone s’est plutôt bien déroulée pour moi, avec une position idéale pour l’arrivée aux Canaries, en profitant d’un décalage vers l’est, là où se reconstruisent les alizés.
Je n’ai pas rencontré de gros problème technique. J’ai dû réparer une petite voie d’eau sur l’accroche de mes safrans (gouvernail). J’ai également eu une panne de réveil ce qui est très handicapant pour gérer raisonnablement mon sommeil.
J’ai vu peu d’animaux : des dauphins au large de Porto et un oiseau qui est venu me rendre visite vers Madère.
Actuellement, je me repose de cette 1è étape éprouvante et remet mon bateau en état pour la 2è étape.
Je vous souhaite une bonne semaine.
A bientôt,
Frédéric MOREAU

Mini transat : c’est parti !

Le départ a eu lieu!!

Vous pouvez  suivre les aventures de Fred Moreau et l’encourager sur facebook à l’adresse suivante :

Une vidéo du départ vous y attends….

https://www.facebook.com/Fred-Moreau-Mini-Transat-2017-383291701865650/

Voici quelques photos au village :

(merci au tonton de Titouan)

 

Mais avant de partir Fed Moreau vous a envoyé un dernier message :

J-1 avant le départ :

Désolé de ne pas avoir donné de nouvelles ces derniers jours. Mon programme a été chargé.
Les 2 dernières nuits ont été agitées, le stress monte !
Le bateau est désormais chargé avec les boissons, la nourriture ainsi que les vêtements pour environ 10 jours de course.
La météo s’annonce compliquée pour traverser le Golf de Gascogne avec peu de vent puis ventée à partir du Cap Finistère.
J’ai collé les jolis dessins des école d’Aix les Bains et de Fort de France.
Demain 16h, ce sera le grand départ. Je passerai à l’heure de la course qui est en temps universel : 2h de moins. Pendant toute la durée de la course, nous raisonnerons en heure TU, quel que soit la longitude.
Je vous donnerai des nouvelles dans 10 jours. Vous pourrez me suivre sur la cartographie disponible sur le site de la Mini Transat La Boulangère.
A bientôt,
Fred Moreau

Vidéo du concert de la chorale école/collège avec l’orchestre du conservatoire (3 juin 2017)

Mesdames, Messieurs,

Vous trouverez ci-dessous, la vidéo du concert de fin d’année 2017, au théâtre du casino d’Aix-les-bains.

Spectacle associant, après une année de travail, la chorale école/collège (projet de liaison avec les CM2) et l’orchestre symphonique (+jazz) du conservatoire municipal.

Une belle vidéo (remerciements à Manon Briglia, CPE, pour la réalisation) pour de beaux souvenirs.

cb-principal

J-7 avant le départ de la mini-transat…

Bonjour aux élèves de CM2 de l’école du Centre et du collège JJ Perret d’Aix les Bains ainsi qu’aux élèves de l’école Suzanne Roussi de Fort de France.

J-7 avant le départ de la Mini Transat La Boulangère.
La semaine a été consacrée aux démarches administratives et contrôle des bateaux :
– contrôle du matériel de sécurité.
– mesure des bateaux et des voiles pour s’assurer de l’équité de la course.
– contrôle des pharmacie de bord et conseils personnalisés avec les 2 médecins de course.
Nous avons eu une intervention de la Flottille 24F qui assure depuis sa base de Lann-Bihoué les opérations de recherche et sauvetage en mer.
Ce dimanche s’est déroulé le prologue de la course. Il s’agit d’une course dont le résultat ne compte pas dans le classement final de la Mini Transat. Cependant, cela permet de tester les derniers réglages du bateau. J’ai embarqué pour l’occasion un ami qui prépare la Mini Transat 2019 et un jeune coureur d’un club de voile de La Rochelle. Nous avons terminé à la 7è place en bateaux de série sur 55 participants. Le parcours était assez court : environ 5 milles nautiques parcourus dans un vent faible de 4 à 8 noeuds.
Vous verrez de belles images de ce prologue et du 455 en suivant le lien : Prologue Mini Transat
L’ambiance cette semaine a été plutôt détendue. La semaine qui débute ce lundi s’annonce plus studieuse et stressante avec l’approche du départ, les premiers point météo fiables.
Le bateau porte les couleurs de la Savoie. C’est une grande fierté pour moi de montrer qu’il est possible d’être un skipper de course au large en habitant dans les Alpes.
Nous sommes 4 skippers alpins : Nolwen Cazé qui est originaire de Thonon, Valentin Gautier et Yann Burkalter qui vivent dans les Alpes Suisses.
A bientôt,
Fred Moreau – Mini 455

Mini Transat : des nouvelles de Frédérique Moreau

Bonjour aux élèves de CM2 de l’école du Centre et du collège J.J. Perret,

J-12 avant le départ de la Mini Transat La Boulangère. 
Nous avons convoyé le Mini 455 de Lorient à La Rochelle ce week-end avec le groupe d’entraînement de la base course au large de Lorient.
C’était un moment émouvant, la dernière fois que nous quittons ce port qui a servi de base de préparation depuis 3 ans.
Nous avons effectué ce convoyage en double, avec Sophie mon épouse qui a effectué sa 1è grande navigation à cette occasion.
Les conditions ont été idéales pour s’entraîner (du vent portant de 18 à 25 nœuds) mais sportives et humides.
Nous avons effectué ce convoyage de 120 milles nautiques en 18 heures 30. Nous avons en réalité navigué 140 milles nautiques, afin d’aller chercher les meilleures conditions météo possibles.
Chaque navigation comporte ses moment de bonheur. Cette fois-ci, nous avons été accompagné par des dauphins toute la nuit.
Le bateau fonctionne bien, il est rapide ; ce convoyage l’a confirmé. Nous n’avons eu qu’une petite casse d’un cordage (une sur-gaine de bras de bout dehors) lors d’une manœuvre mal exécutée. Ce sera réparé pour le départ.
Cette semaine, j’ai eu la joie de découvrir mon bateau en couverture de Course au Large, le magazine de référence de la voile.
La photo a été prise lors du passage du Raz de Sein en juin 2017, pendant la course Trophée MAP.
Je pars pour La Rochelle demain pour rejoindre mon bateau.
Une grosse journée m’attends vendredi 22 septembre durant laquelle j’effectuerai les procédures de contrôle obligatoires : contrôle du matériel de sécurité du bateau, contrôle des voiles puis visite médicale.
Je vous souhaite une bonne journée.
Frédéric Moreau
Mini #455